Stage académique d’étudiants de l'Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY) au CURES au cours de l’année 2016 (1)

                                                                                                                                       

    

Le 29 février 2016 Vanessa NYANGONO, étudiante au Département des Génies Electrique et des Télécommunications de l’ENSP de Yaoundé, a soutenu  son mémoire de fin d’études devant un jury à l’ENSP. Ses travaux ont porté sur l’ « architecture des installations électriques dans les hôpitaux de district : impact sur la qualité de l’énergie électrique ». Le travail a consisté à inspecter les différents moyens mis en œuvre pour la protection électrique dans nos hôpitaux de district, à relever les limites de ceux-ci en évoquant les risques électriques et à proposer des solutions d’amélioration. Pour y parvenir, Vanessa a réalisé des audits énergétiques dans trois hôpitaux de district du Cameroun.

Au cours de ces audits, Vanessa a exécuté les tâches suivantes :
  • L’inventaire des équipements électriques du site visité des trois hôpitaux de district;
  • La réalisation des schémas électriques inexistants;
  • Des entretiens avec le personnel hospitalier et les techniciens responsables des installations électriques du site ;
  • Le relevé des profils de fonctionnement des équipements électriques par service ;
  • L’enregistrement des données sur la qualité de l’énergie électrique au moyen de l’analyseur de réseau le PQ-BOX 100.

L’exploitation des informations recueillies sur le terrain a permis :

      *L’identification des besoins énergétiques des hôpitaux  en qualité de l’énergie électrique ;

      *L’analyse des données pour les trois cas étudiés ;

      *L’étude des solutions permettant d’améliorer  la qualité de l’énergie électrique et;

      *La proposition des solutions spécifiques et d’une solution globale.

Il ressort de l’analyse que l’énergie délivrée par le fournisseur n’est pas de très bonne qualité, les perturbations les plus récurrentes étant les creux de tension, le flicker et les variations de tension. Afin de faire un choix judicieux des solutions à apporter, une étude technico-économique des solutions permettant d’améliorer la qualité de l’énergie électrique est faite. L’architecture  proposée consiste alors à installer un stabilisateur de tension à l’entrée de l’installation électrique de chaque hôpital, utiliser des alimentations sans interruption et des groupes électrogènes pour résoudre les problèmes de continuité de service, utiliser filtres actifs pour les harmoniques et les parafoudres pour limiter les surtensions

 

 

Copyright © 2013 – Tous droits réservés | Page d'accueil | Admin | Contact