Déroulement du séminaire international de formation sur la qualité de l'énergie, sécurité électrique et efficacité énergétique dans les domaines de l'industrie et du bâtiment

Du 5 au 9 décembre 2016, le CURES a organisé en collaboration avec l'EPFL et ENERPLAN, un séminaire international de formation qui avait pour objectif de renfoncer les capacités  des responsables techniques des industries et des chercheurs pour une meilleure gestion de la qualité, la sécurité et l’efficacité énergétique dans leurs industries. Les participants devaient ainsi améliorer leurs capacités de gestion d’énergie et être à mesure de mieux convaincre leur environnement de la nécessité et du rôle de cette gestion.

 

Pour mener à bien cette formation, un planning de formation sur cinq (5) jours tenant compte de tous les problèmes que rencontrent ces responsables dans leurs milieux de travail a été élaboré.  Ce planning comprenait les cours théoriques (les mesures de sécurité électrique en milieu industriel, les normes électriques, la protection contre la foudre, les régimes de neutre, la qualité de l’énergie, la protection électrique, etc…), ainsi que les travaux pratiques (sélectivité électrique, protection contre les perturbations de tension, protection avec varistance, la mesure de la résistivité et de la résistance de mise à la terre, etc…)

 

Un hôpital de district de la région du Centre a également été visité permettant aux participants de palper les réalités du terrain. Certains problèmes ont été relevés : la mauvaise qualité de l’énergie électrique paralyse le bon fonctionnement des soins sanitaires ; les nombreuses coupures d’énergie électrique (durant plusieurs jours) couplées à la difficulté d’acquérir d’un groupe électrogène neuf et de qualité entrainent le délestage de certains bâtiments tels que la morgue, le bâtiment d’hospitalisation ; certains équipements électriques ne fonctionnent pas normalement à cause du niveau de tension bas tandis que d’autres démarrent mais ne fonctionnent pas pendant longtemps à cause de la mauvaise qualité d’énergie.

 

Par ailleurs, les mesures de la prise de terre effectuées dans cet hôpital ont suscité un vif intérêt de la part de certains responsables d'établissements hospitaliers car ces prises de terre constituent un véritable problème dans le fonctionnement de certains équipements. Les valeurs mesurées dans cet hôpital étaient très élevées; elles étaient dues au fait que les prises de terre avaient été mal faites.

Des actions de plaidoyer devraient être organisées pour plus d’impact sur la qualité de l’énergie électrique et l’accès à l’énergie électrique au sein des hôpitaux et entreprises et sur la normalisation des installations électriques de celles-ci.

 

 

 

 

Copyright © 2013 – Tous droits réservés | Page d'accueil | Admin | Contact