Rencontre au sommet helvético-camerounaise

 

La rencontre officielle a eu lieu le 8 octobre 2013 au centre CURES à Yaoundé, dans le cadre de la journée de lancement de projets conjoints entre l’EPFL et l’ENSPY. La journée s’est ouverte par un discours de bienvenue du recteur de l’Université de Yaoundé I, en présence du Ministre de l’Enseignement supérieur, de l’Ambassadeur Suisse, des représentants du Ministère de la Santé publique et du Ministère de l’Eau et de l’Energie, ainsi que du Vice-Président de l’EPFL pour les systèmes d’information. 

 

Ce dernier a brièvement présenté l’EPFL ainsi que les raisons de l’intérêt de son école pour l’Afrique et en particulier pour le Cameroun. Le Ministre de l’Enseignement supérieur a ensuite souligné dans son allocution l’importance des projets de recherche conjoints entre la Suisse et le Cameroun et les outils mis à disposition de ces projets, en particulier les MOOCs (cours en ligne ouverts et massifs) et le laboratoire du centre CURES.

Une visite des locaux du centre CURES a été organisée ainsi qu'une présentation des premiers équipements arrivés de Suisse  par le Dr. Nicolas Crettenand, coordinateur de projets détaché par l’EPFL à l’ENSPY, et le doctorant ENSPY Guy Ngounou. La visite s’est terminée avec la mise en place de la plaque CURES à l’entrée du centre (photo de droite: Messieurs le Vice-Président de l’EPFL, Prof. Karl Aberer, S.E.M. l’Ambassadeur Suisse, M. Claude Altermatt, S.E.M. le Ministre de l'Enseignement supérieur, Prof. Jaques Fame Ndongo, le Recteur de l’UYI, Prof. Maurice Sosso).

  

 

 

 

Les 80 invités du milieu académique camerounais, des ministères et du secteur privé ont ensuite assisté à une présentation plus détaillée du centre CURES donnée conjointement par la Directrice adjointe de l’ENSPY, Madame la Professeur Claude Marie Ngabireng (photo de gauche), et le Dr. Nicolas Crettenand (photo ci-dessous).

 

Le Dr. Klaus Schönenberger, Chef de programme EssentialTech à l’EPFL, a ensuite présenté le programme EssentialTech qui offre aux solutions du centre CURES une méthodologie de développement spécifique qui prend en compte toute la chaîne de valeur et le transfert technologique pour qu’elles aient un impact concret et durable sur le terrain.

 

La conférence fut suivie d’une discussion animée avant que l’Ambassadeur Suisse ne conclue la partie officielle de cette journée et invite l’audience à un cocktail offert par la Suisse.

Le lendemain, des séances de travail ont eu lieu entre la délégation de l’EPFL et la direction ainsi que les professeurs de l’ENSPY concernant le développement du centre CURES et en particulier les nouveaux projets à mettre en place en 2014. Cela s’est fait avec une grande motivation face à l’enthousiasme exprimé la veille par  les autorités camerounaises qui avaient souligné que la création du centre CURES répondait à une problématique concrète et urgente dont les solutions sont attendues avec impatience. 

 

Copyright © 2013 – Tous droits réservés | Page d'accueil | Admin | Contact